You are currently viewing Certifications non renouvelées par France Compétences, quels impacts pour les CF?

Certifications non renouvelées par France Compétences, quels impacts pour les CF?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Web

Nos formations sont-elles éligibles au CPF ?

Comme vous le savez de nombreuses certifications n’ont pas été renouvelées (pour le moment) et ce depuis le 31 décembre 2021 par France Compétences. Parmi celles-ci la certification Pipplet, Le Robert, Bright English, les certifications Microsoft, et bien d’autres, ainsi que la certification TOSA (1ère certification informatique en France et reconnu dans plus de 22 pays dans le monde) dont une seule reste éligible jusqu’an 2025, qui est la certification TOSA Excel.  Ceci n’est que provisoire, le temps pour tous les organismes certificateurs sérieux de se réaligner sur les nouveaux critères établis par France Compétences.

Quel est l’impact pour les CF ?

Toutes les certifications des organismes certificateurs n’ayant pas été renouvelée après le 31.12.2021, et qui ont donc expirées (voir ci-dessus, liste non exhaustive) ne peuvent plus être reliées à des formations certifiantes et par conséquent s’afficher au 1er janvier 2022 sur le site moncompteformation car elles ne sont plus éligibles au CPF, des contrôles seront effectués par la Caisse des Dépôts et Consignes à ce sujet.

Nous avons fait de notre côté le nécessaire et désactivé l’ensemble de ces formations, cependant cela n’est toujours pas actualisé sur le site moncompteformation.

Quels sont ces critères ?

Nous ne connaissons pas l’ensemble de ces nouveaux critères, mais comme vous le savez il y a beaucoup eu d’arnaques au niveau du CPF (et ça continu). A savoir par exemple que certains “OF” se permettent de certifier des formations n’ayant rien à voir avec la certification TOSA.

Pour info, le Synofdes, Hexopée, la fédération des UROF, l’Unaforis et l’Udes interpellent la ministre du Travail sur le risque de rupture des formations dans le cadre du CPF.

Le renouvellement des certifications inscrites soit au RNCP ou au RS prends un certain temps d’instruction pour chaque demande, mais la plupart des centres certificateurs n’ont été prévenu qu’un mois avant l’expiration de la validité de leur certification, ce qui laisse très peu de temps pour se retourner pour tous les acteurs de la formation “professionnelle”. France Compétences vise la qualité des offres et des certifications que celles-ci soient bien en adéquation, mais pas que…

Abus en tout genre

Ex : Un CF qui fait une formation réseaux sociaux et fait certifier sa formation par le DigComp est totalement en infraction, et pourtant ça continu. Pour exemple nous avons pu apercevoir au gré du vent un CF qu’il était en infraction à ce  sujet, et il a tout de suite changer l’intitulé, mais pas le contenu avec des formations oscillant jusqu’à plus de 3000 € pour 15 heures de formation ! Cet OF compte plus de 575 formations à distance inscrites sur le Moncompteformation, phagocytant ainsi les autres acteurs de la formation proposant bq moins de formation. Pourquoi donner 50 intitulés différents à une formation avec des prix totalement farfelus?

arnaque cpf

Comment peut-on proposer un tel volume de formations?

Très bonne question, je n’en ai aucune idée, il faut vraiment une personne à temps plein, H24.
Le nombre de formations que nous ayons pu voir au niveau du CPF oscille entre 1 à 15521 formations par OF inscrites sur (oui vous lisez bien) sur https://www.moncompteformation.gouv.fr/.  Comment cela est-il possible et toléré ?

Je voudrai prendre en exemple le site du Carif Oref des Pays de la Loire, qui valide et vérifie une action de formation avant que celle-ci ne soit publiée définitivement sur leur site (d’ailleurs très bien réalisé également), ne peut-on pas appliquer cette méthodologie pour le CPF ?

Arnaques CPF !

Tous les organismes de formation sont régulièrement avertis des règles à respectées, dont une fondamentale qui est l’interdiction de démarche téléphonique. Beaucoup de bénéficiaires se sont vu être démarchées (et le sont encore) par téléphone ou SMS avec des messages du style : “ne perdez pas vos crédits  CPF”, … etc. Des escrocs qui se disent mandatés par le ministère du Travail proposent d’aider à créer votre compte personnel de formation (CPF) et peuvent pirater à l’occasion les adresses IP des bénéficiaires, s’inscrivant à leur place et je vous laisse deviner la suite.

La qualité avant tout et non la quantité !

Pour en revenir aux critères, il me semble que cela va dans le bon sens, même si tout changement peut  créer quelques désagréments au départ. France Compétences souhaite que les formations soient conformes au référentiel du certificateur. 

  • Faire certifier une formation de gestion commerciale par une certification TOSA Excel ça va poser un problème.

Nous venons de voir un des critères, un autre par exemple pourrait être d’instauré pour toutes les certifications un niveau de réussite minimum pouvant être attesté d’un diplôme, et en dessous de ce niveau une attestation  pourra être délivrée.

Restez centrer sur les besoins de l'apprenant

N’oublions pas svp, que nous devons rester centré sur l’apprenant dès le départ, et lui énoncé le contenu de sa formation mais également la certification réelle qu’il aura à passer à l’issu de cette formation (si cela s’applique). Nous avons eu beaucoup de témoignage de bénéficiaires s’ayant vu perdre en quelques clics leur crédit CPF par des OF sans scrupules. Mais il y a ceci n’enlève rien au sérieux de tous les OF comme nous qui oeuvrons pour que les apprenants obtiennent la prestation demandée, et l’accompagnement.