02 85 75 98 02
Comprendre le CPF en images

Comprendre le CPF en images

Nos formations informatiques et bureautiques sont inscrites à l'inventaire CNCP et sont donc éligibles au CPF.

  • POUR QUI ?

    Le CPF concerne toute personne âgée d’au moins seize ans, salariée, au chômage ou en parcours d’insertion. Une dérogation peut être accordée à un ou une jeune de 15 ans en apprentissage.

    LE SALARIÉ EST À L’INITIATIVE DE SA FORMATION.

    Alors que le DIF devait être validé par l'employeur, les bénéficiaires du CPF gèrent leurs droits à la formation. Depuis le site www.moncompteformation.gouv.fr, chaque salarié ou demandeur d'emploi peut ouvrir son compte. Le salarié ne doit consulter son employeur que si la formation choisie intervient sur son temps de travail.

    LES DROITS ACQUIS AU TITRE DU CPF SONT ATTACHÉS À LA PERSONNE.

    En cas de changement de situation professionnelle ou de perte d'emploi, les heures de formation inscrites sur son compte restent acquises. Les salariés continuent d’acquérir des heures de formation durant les absences pour congés familiaux, maladie professionnelle et accident du travail.

     

Nos formations informatiques et bureautiques sont inscrites à l'inventaire CNCP et sont donc éligibles au CPF.

COMBIEN D’HEURES DE FORMATION POURRONT ÊTRE ACQUISES ?

Un salarié à temps plein pourra acquérir 150 heures de formation au maximum : 24 heures par an pendant cinq ans, puis 12 heures les années suivantes. Pour un salarié à temps partiel, les heures sont calculées au prorata des heures travaillées.

DE QUELLES FORMATIONS S’AGIT-IL ?

Les titulaires d'un CPF devront choisir, outre les formations visant le socle de connaissances et de compétences et l’accompagnement pour une Validation des acquis de l’expérience (VAE), sur une liste de certifications sélectionnées au préalable par les partenaires sociaux. Voir ci-contre les formations éligibles au CPF.

CONSEILS ET FINANCEMENTS SUPPLÉMENTAIRES SONT POSSIBLES.

Les titulaires d'un CPF peuvent construire leur parcours de formation en autonomie, ou bien avec l'aide de leur employeur ou d'un conseiller en évolution professionnelle. Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est assuré principalement par cinq organismes : Pôle emploi, Cap emploi, l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), les missions locales et les Organismes paritaires agréés au titre du congé individuel de formation (Opacif). Ce service de proximité est gratuit et confidentiel.

 

Fermer le menu