Prolongation des droits du DIF au 30.06.2021

Prolongation des droits du DIF au 30.06.2021

  • Post author:
  • Post category:Web

Prolongation : les droits DIF reportés au 30.06.2021

La loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire a été publiée au Journal officiel du 15 novembre.

Il a été décidé de reporter l’échéance du transfère des droits du Droit individuel à la formation (DIF) sur le Compte Personnel de Formation (CPF) jusqu’au 30 juin 2021.

Un amendement visant à modifier la date butoir du 31 décembre 2020 pour l’inscription des droits acquis au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF) a été adopté par l’assemblée nationale le 15 novembre 2020.

Ainsi les usagers peuvent  jusqu’au 30 juin 2021 pour saisir leurs heures de DIF directement en ligne sur le portail ou l’application mobile Mon Compte Formation.

Ceci octroi donc un délai supplémentaire de 6 mois aux usagers ayant exercé une activité de droit privé avant le 31 décembre 2014 afin qu’ils puissent saisir leur solde d’heures de DIF, directement en ligne sur Mon Compte Formation.

Comment trouver le solde d’heures de DIF ?

  • Les heures DIF sont inscrit sur le bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, ou sur une attestation de droits fournie par l’employeur, ou sur le dernier certificat de travail. Ce justificatif est demandé lors de la saisie afin de contrôler le montant saisi.
  • Une fois remplies, les heures sont intégrées au sein des droits formation à hauteur de 15€ par heure. Elles peuvent être utilisées pour financer une formation sans limite dans le temps.

Comment saisir ses heures DIF?

Sur l’application mobile ou le portail Mon Compte Formation :

  • Se connecter, sur la page « Mes droits formation »
  • Ensuite cliquer sur « Saisir mes heures DIF »
  • Saisir le montant et télécharger le justificatif, puis enregistrer.
Attention aux arnaques CPF !
Nous invitons les usagers à être très vigilants et à ne pas divulguer des informations sensibles telles que leur n° de sécurité sociale, et mot de passe) à quiconque, même à un Centre de Formation ou une entreprise de démarchage téléphonique. En aucun moment le bénéficiaire du CPF ne perdent leurs droits si ils ne les utilisent pas rapidement.